Comment fabriquer une carrosserie Lexan perso

Carrosserie Lexan sur mesure

Toutes les semaines, je reçois des demandes de passionnés qui souhaitent faire réaliser des carrosseries de leur modèle préféré pour leur châssis aux échelles diverses.

Je réponds volontiers par mail, mais il me parait utile depuis le temps de présenter la technique (et l’économie) de la fabrication d’une carrosserie ou d’une maquette de voiture sur mesure.

les solutions techniques

il existe 3 méthodes que j’utilise pour fabriquer une voiture miniature.
Une quatrième : la carrosserie traditionnelle par formage de tôle me plairait bien mais je ne la maitrise pas encore. (Quelques exemples sont sur le forum Erik, Pigno ou John Elwell.)

john elwell 1959 aston martin dbr1 racing car 2

La fibre de verre / carbone, technique utilisée pour les voitures de course au 1:1, le Thermoformage, technique la plus courante pour les voitures radio commandées et l’impression 3d, qui se démocratise, qui permet de réaliser des très belles carrosseries et maquettes.

La stratification (fibre) et le thermoformage ont pour point commun la nécessité de réaliser un moule, qui a un cout, à amortir sur une série de carrosseries plus ou moins grande.

Conception du moule de carrosserie

Les méthodes sont les mêmes pour les 2 techniques, seule la forme du moule change.

Le plus simple sera de sculpter ou modeler un modèle (master) à la main, en se servant de plans et de photos, et du modèle réel si on l’a sous la main!

Un exemple fait en bois (médium) par Claude

claude @ RCCCB.be

un autre en béton cellulaire par Christian

cobra par Christian

on peut aussi utiliser du Clay / Argile comme ici Franck Killam

killam franck

la technique que j’utilise est la conception 3d sur ordinateur

trophy 3d

puis l’usinage d’un bloc de résine par un mouliste (je peux le faire en interne maintenant que j’ai acheté une CNC fin 2016)

La carrosserie en fibre de verre

cette technique automobile, mais aussi utilisée pour les bateaux ou avions, a pour avantage de pouvoir être mise en œuvre sans outillage spécifique.

une fois le master réalisé il va permettre de faire un moule de production. On peut parfois usiner directement les parties d’un moule avec une fraiseuse CNC.

le master est mis en peinture, poli et ciré

puis on réalise le moule en plusieurs parties si nécessaire pour un démoulage aisé.

le moule est ciré , préparé avec un apprêt spécial qui fait office de finition ou sous couche peinture (Gelcoat), puis la carrosserie est stratifiée. Les couches de tissus de fibre de verre ou de carbone sont imprégnées de résine (polyester ou époxy).

la carrosserie une fois polymérisée est démoulée

puis découpée

si on veut une finition peinte, il faut une sous couche, apprêt.

puis la peinture auto

La carrosserie en Lexan

Le moule pour le Lexan a été usiné est prêt à servir.

Si on part d’un master en matière non adaptée au thermoformage (200°C) un moule du même type que celui pour la fibre de verre (négatif) peut servir à couler de la résine pour faire le moule de production.

le thermoformage peut commencer une fois le moule fixé sur une plaque de métal, la mise en place prends du temps, c’est pourquoi on réalise toujours des séries pour les carrosseries thermoformées.

La feuille de Lexan est détourée une première fois pour réduire la taille de la carrosserie.

5 axes carrosserie

ensuite selon les modèles les carrosseries peuvent être détourées à la main sur un gabarit de coupe ou comme sur cette photo à l’aide d’une fraiseuse CNC 5 axes.

La carrosserie imprimée en 3d

Cette technologie qui a plus de 20 ans se développe de plus en plus. Si les imprimantes amateur sont vraiment bon marché leur utilisation est limitée par la qualité ( FDM dépot de fil fondu) ou par la taille (SLS polymérisation de résine par led ou laser). Des services d’impression en ligne professionnels permettent l’accès à une qualité et une taille bien meilleures, à un prix qui limite encore leur diffusion.

Je réserve cette technique aux accessoires et aux maquettes.

Économie, cout de fabrication

En conclusion, c’est souvent le prix qui empêche un passionné d’avoir sa carrosserie. Les moules ,nécessaires à la fabrication, doivent s’amortir (leur prix est divisé par le nombre de pièces et ajouté au cout matière et main d’œuvre) et sur une petite série le prix d’une pièce est difficilement acceptable.
Une solution est de me fournir un master fait à la main ou autre, afin de n’avoir « que » le moule de production à fabriquer.

C’est pourquoi je travaille plutôt sur des pièces unique en maquette.

La production sur mesure d’une carrosserie est toujours possible pour une entreprise, un club ou un groupe qui souhaite une série de carrosseries. Disposant de tous les outils nécessaires sur place, il n’y a qu’à choisir le modèle!

autres histoires: